Le comite ad hoc de haut niveau de l'union africaine sur la Libye – cinquième réunion

Resource Type: 
File

Addis Abéba, le 26 mai 2011: Dans le cadre de la mise en oeuvre de son mandat, le Comité ad hoc de haut niveau de l'Union africaine (UA) sur la Libye s’est réuni à Addis Abéba, les 25 et 26 mai 2011, au niveau des chefs d'Etat et de Gouvernement. Le Président de la Commission et le Commissaire de l’UA en charge de la Paix et de la Sécurité ont pris part à cette réunion.

Le Comité ad hoc a examiné la situation en Libye, à la lumière de la communication faite par le Commissaire de l’UA en charge de la Paix et de la Sécurité. Le Comité a également interagi avec les représentants du Gouvernement de la Jamahiriya arabe libyenne et ceux du Conseil national de transition (CNT) de la Libye.

Au cours de ces réunions, le Comité ad hoc a informé ses interlocuteurs de l’évolution des efforts de l'UA en vue du règlement de la crise libyenne. Le Comité a également reçu des éclaircissements sur les positions respectives des deux parties libyennes sur la Feuille de route de l'UA, et ce dans le prolongement de l’engagement par elles pris, lors de la réunion ministérielle du Comité à Addis Abéba, le 26 avril 2011, de soumettre des observations écrites sur cette Feuille de route.

Les représentants du Gouvernement de la Jamahiriya arabe libyenne ont présenté dans le détail le document soumis précédemment par le Gouvernement libyen à la Commission de l’UA sur les «Mécanismes et moyens de mise en oeuvre de la Feuille de route de l'Union africaine ». Le document couvre les aspects suivants: (i) le cessez‐le‐feu, y compris les mesures de confiance et le mécanisme de surveillance, (ii) l'assistance humanitaire à la population libyenne et aux travailleurs migrants africains, (iii) le dialogue politique, et (iv) d'autres mesures connexes.

Les représentants du CNT ont présenté un document sur le « Cadre général des négociations visant à satisfaire les demandes légitimes du peuple libyen en vue de la mise en place d’un ordre constitutionnel démocratique ». Le document a fait l’objet d’un échange de vues approfondi avec les membres du Comité ad hoc.

Le Comité ad hoc a fait rapport de ses efforts à la session extraordinaire de la Conférence de l'Union, tenue à Addis Abéba, le 25 mai 2011. La Conférence a adopté une décision sur le règlement pacifique de la crise libyenne par laquelle elle a notamment fait sienne la Feuille de route de l’UA et approuvé les recommandations contenues dans le rapport du Président de la Commission sur les défis actuels à la paix et à la sécurité sur le continent et les efforts de l’UA.

Dans le prolongement de ses propres délibérations et de la décision de la Conférence, le Comité est convenu des prochaines étapes de la mise en oeuvre de son mandat. Celles‐ci s’articulent notamment autour de ce qui suit:

(i) une nouvelle visite en Libye pour poursuivre le dialogue engagé avec les parties, y compris sur la question urgente du cessez‐le‐feu, pour laquelle le Comité se propose de soumettre un document détaillé ;
(ii) l’envoi d’une délégation ministérielle à New York pour interagir avec le Conseil de sécurité des Nations unies et ses membres ; et
(iii) des mesures pratiques pour interagir avec certains partenaires bilatéraux de l’UA sur la Feuille de route et les actions qui devraient être menées par la communauté internationale pour le règlement rapide du conflit en Libye.

Le Comité ad hoc de haut niveau a réitéré sa détermination à intensifier ses efforts en vue de la réalisation d’un cessez‐le‐feu crédible et vérifiable comme étape prioritaire de la mise en oeuvre de toutes les composantes de la Feuille de route.

Back to Top